Les différents papiers

dimanche 29 juin 2014
J'ai lu plusieurs articles traitant des différents papiers utilisés par les amateurs de dessins et je souhaitais vous faire part de ma propre expérience en la matière.

Le choix du support est effectivement important pour le rendu du dessin et, ce, quel que soit l'outil utilisé. Il y a aussi, bien entendu, une question de goût mais le premier point reste le plus significatif lorsqu'il faut choisir son papier.


Pour les travaux aux crayons graphite, j'avais d'abord opté pour un papier à grain de 90g mais je me suis vite rendue compte que pour tous les détails, comme les ombres, ça ne rendait pas bien. Je suis donc passée à du 140g, ce qui est bien mieux, et cela m'a permis de m'apercevoir que j'étais beaucoup plus à l'aise avec les papiers au grain fin.

Pour les travaux aux feutres à alcool (Promarker, pour ma part), j'ai fait trois tentatives sur des papiers très différents. Voici le résultat :

  • Le papier à dessin "classique" : les feutres bavent et l'encre à tendance à traverser le papier. Le résultat n'est franchement pas joli. De plus, je n'ai pas réussi à superposer les couleurs sans que cela se voit, du coup j'ai abandonné ce type de papier pour les feutres.

  • Le papier bristol : l'encre ne bave pas et ne traverse pas, deux bons points. Par contre, j'ai trouvé que le rendu des couleurs était très pâlichon, au point que certaines disparaissaient complètement lors d'un passage sur le scanner (pourtant assez précis). Côté mélange des couleurs, il faut vraiment aller vite pour le réussir, car l'encre semble sécher plus rapidement que sur d'autres papiers. Malgré tout, j'ai bien aimé le résultat, ce rendu de couleur donnant en fait un certain cachet au dessin.

  • Le papier layout : spécialement étudié pour les feutres à alcool, il permet de les utiliser de manière optimale avec un rendu fidèle des couleurs. Le mélange est aisé, même s'il faut tout de même aller vite et ne pas laisser sécher l'encre. On peut faire de beaux dégradés avec des effets très sympathiques grâce au blender (pas toujours utilisable sur d'autres papiers). Bref, c'est le meilleur support pour ce type de feutres.

Voilà, en quelques lignes, mon retour d'expérience sur ces différents papiers. Je ferai d'autres essais, à l'occasion, mais pour l'instant je vais me contenter de ça. C'est déjà bien !

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Votre commentaire apparaîtra après validation. Les messages anonymes seront supprimés.